Sign in / Join

Le kimono japonais

Le kimono japonais est un vêtement emblématique connu sur la terre entière. Symbole de raffinement, de luxe, c'était à l'origine un sous-vêtement, qui s'émancipait dans les activités les plus luxueuses. Le kimono est l'un des rares vêtements à avoir traversé les siècles, nous parvenant en pleine forme et ne se démodant jamais ! Aujourd'hui encore, les kimonos sont omniprésents, ancrés dans la tradition, dans nos maisons et même sur les podiums des plus grandes marques de mode.

Le kimono moderne le "sous-vêtement" d'hier

Le kimono tel que nous le connaissons aujourd'hui s'appelait autrefois kosho. Cette pièce en soie en forme de T se porte confortablement sous d'autres couches de vêtements, avec des manches plus courtes.

A découvrir également : Les essentiels pour un look chic et décontracté

Si son apparition remonte à la période Heian (794-1185), ce style vestimentaire a été importé de Chine. Le terme kimono est apparu à la fin du 13ème siècle, faisant d'abord référence aux vêtements

Ce n’est qu’à partir de l’ère meiji (1868-1912) que le terme kimono devient plus précis.

Lire également : Quand est la fin des soldes 2019 ?

L’histoire du kimono

Les premières traces du kimono sont certainement apparues au Japon, au 7ème siècle, alors que le Japon était encore influencé par la Chine. On appelait le kimono un kosode, et c'était un sous-vêtement porté avec un pantalon, une jupe longue ou un large manteau. Chez la haute noblesse, les kimonos étaient portés sous des couches de vêtements, superposées.

Les codes vestimentaires ont été redéfinis pendant la période Nara au 8ème siècle, et les kimonos indiquent désormais qui est une personne et où se trouve un individu dans la société. La période Heian (794-1185) est marquée par une rupture diplomatique entre le Japon et la Chine. A cette époque, les kimonos sont colorés et décorés, ils reviennent à la mode et sont connus pour leur virtuosité. Ils varient selon les saisons, les occasions, le statut social ou l'âge des personnes.

Différenciation kimono homme et femme

Il existe également des différences entre les kimonos masculins et féminins. Désormais, le kimono est "extériorisé" et recouvert de motifs tissés et ornés. Au 14ème siècle, la période Muromachi (1392-1573), les kimonos étaient portés par-dessus d'autres vêtements. Il devient de plus en plus épais pour se protéger du froid.

C'est la robe portée par les femmes de la classe supérieure lors des cérémonies formelles. Par respect pour la tradition, les femmes célibataires portent des kimonos à manches courtes avec des manches plus longues après le mariage

Pendant la période Edo de 1600 à 1868, le kimono était un incontournable des vêtements traditionnels japonais. Tout le monde le portait, hommes et femmes, peu importe leur âge, leur condition ou leur forme. De grandes boutiques s’était ouverte à Kyoto et dans d'autres parties de l'Empire.

Les femmes portaient des vêtements somptueux en broderie, teinture et tissage. La décoration sur le bas de la robe était colorée et il y avait aussi un beau motif sur le col. Cependant, le centre du kimono est à peine décoré car il est caché par la ceinture obi.

Entre 1750 et 1850, la seconde moitié de la période Edo, le kimono se simplifie et perd peu à peu son extravagance stylistique qu’il avait acquis pendant quelques siècles. Les décorations et les motifs ont été simplifiés et les kimonos arborent désormais des motifs géométriques. Les couleurs sont plus neutres.

Durant l'ère Meiji, entre 1867 et 1912, les influences occidentales et l'ouverture du Japon bouleversent la tradition du port du kimono traditionnel. Celui-ci a été revisité pour s'adapter aux goûts occidentaux, où les cultures se mélangent pour créer des vêtements aux lignes et motifs plus abstraits. Enfin, au début du 20ème siècle, c'était l'ère Showa.

Les kimonos ne sont plus portés que lors d'occasions spéciales. Les Japonais n'ont plus la capacité ni l'envie d'investir une fortune dans cette tenue festive et la louent plutôt pour des occasions spéciales.

Aujourd'hui, on trouve des kimonos sous différentes formes, notamment en matière de mode et ils sont toujours autant porté lors des cérémonies ! Voici un exemple des kimonos hommes et des kimonos femmes

LA FABRICATION DU KIMONO

Tissage

Le tissu peut être de couleur unie ou à motifs, et les fibres utilisées peuvent toutes être de la même taille, ou traitées de manière à donner au rendu final un effet gaufré avec du relief.

Les pièces rectangulaires sont ensuite assemblées pour fabriquer le kimono.

La couleur

D'abord, on définit la couleur principale, puis les détails. Le tissu est cuit par la vapeur avec de la poudre naturelle pour obtenir la couleur désirée.

Des formes sont ajoutées à l'aide de techniques de traçage, le tissu est détaillé et décoré au pinceau ( par des mains très habiles )

Le kimono d’aujourd’hui

Le kimono n’a plus le même succès qu’avant à cause de l’ouverture du Japon, mais il reste dans les racines des Japonais et continue d’impressionner l’occident grâce à sa particularité et son design unique. Le kimono se porte occasionnellement au Japon pour les cérémonies importantes.

Le kimono fait son apparition chez les grandes marques, et même chez les maisons de luxe ! Vous pouvez retrouver des kimonos d’exception chez Ryojin.

L’histoire du kimono est donc loin d’être terminé.

Les différents types de motifs et de couleurs de kimono

Le kimono japonais est un vêtement traditionnel qui possède une grande variété de motifs et de couleurs. Chaque motif a une signification différente et raconte une histoire à travers ses designs.

Les kimonos peuvent être décorés avec des motifs géométriques, floraux ou encore animaliers. Les motifs géométriques sont souvent utilisés pour les kimonos masculins tandis que les kimonos féminins arborent généralement des motifs plus délicats comme des fleurs ou des oiseaux.

Les kimonos peuvent aussi être ornés d’emblèmes familiaux appelés Kamon, qui identifient la famille à laquelle son propriétaire appartient depuis plusieurs générations.

Dans le monde du kimono, chaque couleur a sa propre signification. Le rouge est associé au bonheur et à l’amour, tandis que le blanc symbolise la pureté et l’innocence. Le bleu clair représente quant à lui la jeunesse ainsi que le printemps.

Certaines teintures traditionnelles comme l'indigo sont très prisées dans le milieu du kimono. Celles-ci permettent de créer des nuances allant du bleu-vert au violet en passant par toutes les nuances de bleus possibles.

Même si ces traditions restent très vivaces chez certains Japonais, les designers ont réussi à moderniser ce magnifique vêtement. Effectivement, de nombreuses variantes modernisées ont vu le jour ces derniers temps, comprenant des kimonos aux couleurs plus vives et des motifs innovants. Il est aussi possible de trouver des kimonos en denim ou même en cuir! Les passionnés restent attachés à l'historique kimono traditionnel.

Le kimono japonais est non seulement un symbole de la culture japonaise mais aussi une œuvre d’art avec ses nombreux motifs et couleurs variées. Que ce soit pour porter lors d'une occasion spéciale ou simplement pour admirer dans un musée, cet habit traditionnel continue d’impressionner par sa beauté et son raffinement.

Les occasions spéciales pour porter un kimono au Japon

Au Japon, le kimono est un vêtement qui a une place importante dans la vie des gens. Il s'agit d'un symbole de leur patrimoine culturel et traditionnel dont ils sont fiers de porter lors d'occasions spéciales.

Le chado, ou la cérémonie du thé, est un événement important où les participants revêtent le kimono pour témoigner leur respect envers cette activité spirituelle. Les kimonos portés lors de ces cérémonies doivent être simples et élégants afin de ne pas distraire l'attention des invités.

Au Japon, les mariages sont souvent l'occasion pour les femmes de porter leurs plus beaux kimonos. Les styles varient selon les régions mais ont tous en commun une grande beauté visuelle et une haute qualité artisanale. Le choix des couleurs dépend souvent de la saison à laquelle se tient le mariage. Par exemple, en automne, on préfère généralement porter des kimonos aux couleurs sombres comme le bordeaux ou le vert foncé.

Lors des festivités populaires japonaises appelées matsuri, les Japonais célèbrent leur culture qu'ils continuent de chérir lors d'événements spéciaux. Grâce à ses nombreuses couleurs et motifs ainsi qu'à son artisanat minutieux, le kimono reste une pièce unique en son genre qui continue de fasciner tant les locaux que les étrangers.

Le kimono dans la mode occidentale : tendances et inspirations

Le kimono japonais est aussi une source d'inspiration pour les designers de mode occidentaux. Depuis plusieurs années, le vêtement traditionnel nippon a été adapté en une pièce moderne qui peut être portée dans divers contextes.

Les kimonos modernisés sont souvent plus courts que les modèles traditionnels et ont des coupures asymétriques ou évasées pour donner un look contemporain. Ils peuvent être fabriqués à partir de tissus légers tels que la soie ou le satin pour un rendu plus fluide et délicat.

Certains créateurs choisissent d'intégrer des motifs traditionnels japonais sur leurs kimonos modernisés comme des fleurs de cerisier ou des dragons, tandis que d'autres optent pour l'utilisation de couleurs vives et audacieuses telles que le rouge, le jaune ou encore l'émeraude.

Les occasions où porter ces nouveaux styles de kimono sont variées : certains en font leur tenue quotidienne, alors que d'autres préfèrent les utiliser lors d'événements spéciaux comme les mariages, les festivals et les concerts.

Kimono, art et culture : les expositions à ne pas manquer

Le kimono japonais est aussi un élément clé de la culture et de l'art japonais. Depuis des siècles, les artistes ont créé des œuvres d'art mettant en vedette cette pièce iconique. Les expositions consacrées aux kimonos sont donc nombreuses à travers le Japon.

Si vous êtes passionné par la mode et que vous souhaitez en apprendre davantage sur cet habit traditionnel nippon, ne manquez pas ces expositions incontournables :

The Kimono: from Kyoto to Catwalk, organisée par le Victoria and Albert Museum de Londres, a été une exposition très populaire qui s'est tenue du 29 février au 25 octobre 2020. Elle présentait plus de deux cents kimonos allant du XVIIe siècle à nos jours.

• L'Exposition itinérante mondiale Kimono Refashioned explore comment cet habit traditionnel a inspiré les designers contemporains partout dans le monde. Cette exposition se déplace actuellement entre différentes villes américaines.

• Le musée national de Tokyo abritait récemment une exposition intitulée Kimono: Fashioning Identities. Cette exposition montrait comment le kimono avait évolué au fil des ans pour refléter les changements sociaux et culturels du Japon.